Trois raisons de porter le bas de compression en voyage

Mars 2020

Si les gens pensent au bas de compression pour les voyages en avion, celui-ci n’est pas moins important pour les voyages en train, en autobus ou en voiture où l’on passe plus de quatre ou cinq heures immobiles. Mais pourquoi porter le bas de compression en voyage est important?

L’immobilité prolongée augmente les troubles veineux
En demeurant immobile pendant plusieurs heures, il se peut qu’on ressente une sensation de lourdeur dans les jambes, qui, dans certains cas, peut venir avec de la douleur. Pour éviter de se rendre là, Philippe recommande de porter le bas de compression de manière préventive plutôt que réactive.

« En recommandant de porter un bas de compression lorsque vient le temps de faire un long voyage, on veut surtout prévenir la thrombose veineuse, qui est un caillot qui se forme au niveau de la veine dans la jambe, qui remonte tout le long de la veine et qui peut causer certaines complications. »

Si être assis pendant plusieurs heures peut entraîner des conséquences du côté de la circulation sanguine, l’être de manière inconfortable l’est tout autant.

Voyager dans les airs augmente la stase veineuse

En plus de l’immobilité et de l’inconfort des positions de transport viennent des facteurs spécifiques au fait de voyager dans les airs. D’abord, le faible taux d”humidité dans l’avion, dû à la climatisation, augmente la déshydratation du corps. Ensuite, le faible taux d'oxygène dans l’air peut entraîner une hypoxémie, soit la diminution du taux d'oxygène dans le sang. La déshydratation du corps et le manque d'oxygène peuvent tous les deux augmenter les risques de stagnation du sang. Raison de plus de porter un bas de compression. 

Pour éviter de se rendre à l’embolie pulmonaire
Évidemment, en portant le bas de compression, on veut surtout éviter le pire, soit l’embolie pulmonaire. Et même si certaines personnes sont plus à risque, tout le monde devrait y penser avant de s’envoler vers sa destination de rêve.

« Même si le risque est plus grand chez les personnes âgées, les femmes enceintes et les personnes qui ne sont pas en pleine santé, il est aussi présent chez monsieur et madame tout le monde.» 

Pour éviter de se rendre là, les spécialistes recommandent de se lever régulièrement, de marcher lorsque c’est possible, de boire beaucoup d’eau, d’éviter de croiser les jambes, de prioriser les vêtements amples et évidemment, de porter des bas de compression lors d’un long voyage.

Un bas mal ajusté peut être inconfortable et avoir l’effet inverse sur la jambe en bloquant la circulation sanguine. Pour des bas adaptés, prenez rendez-vous avec l’un de nos spécialistes avant votre prochain voyage.
----------

PHILIPPE BRULÉ
C’est la massothérapie qui mène Philippe vers le métier de clinicien en vêtements compressifs qu’il exerce chez Équilibre depuis 2007. Il se spécialise dans la prise de mesure pour développer les vêtements sur mesure et adaptés à chaque patient. Le bien-être de ses patients est au coeur de ses préoccupations. Ce qu’il préfère le plus de son travail? Aider ceux et celles atteints de lymphoedème à retrouver une vie confortable grâce à des vêtements adaptés.