pain-avoine-ble-gluten-mythe-realite-douleur-articulation

L’impact du gluten sur les douleurs articulaires

Depuis un moment, le gluten fait beaucoup jaser. De nos jours, il est pratiquement impossible d’ouvrir un magazine de cuisine sans que l’on nous y propose des recettes sans gluten. Cette protéine présente dans le blé est devenue l’ennemi de nos assiettes. Or, quels sont les effets sur notre organisme? A-t-il un impact sur les douleurs articulaires? 

Le gluten et la maladie coeliaque 

De nombreuses études ont montré que le gluten pouvait entraîner une inflammation de l’intestin grêle et avoir des répercussions sur l’ensemble de notre corps. Pour certaines personnes allergiques ou intolérantes, le risque est réel. On parlera alors de la maladie coeliaque. Cette maladie auto-immune est caractérisée par une réaction anormale du système immunitaire au gluten. Au contact de cette protéine, le système immunitaire déclenche une inflammation du petit intestin. 

La maladie se manifeste principalement par des symptômes digestifs, tels que des maux de ventre et des ballonnements.   

Les douleurs articulaires 

Les articulations sont en fait des jointures qui lient les os entre eux et offrent ainsi une certaine mobilité au squelette. Comme elles sont constamment sollicitées, certaines douleurs viennent à apparaître dû au vieillissement naturel de l’organisme. On peut ainsi constater des raideurs ou éprouver certaines difficultés à se lever, à se baisser ou à monter les escaliers. Bien sûr, ces douleurs peuvent être causées par une surcharge lors d’une activité, les gestes répétitifs, le changement des saisons, etc. 

Le lien du gluten dans tout ça? 

Caroline Chassé, thérapeute en réadaptation physique chez Équilibre, nous indique que les recherches scientifiques sur le sujet sont plutôt mitigées et que l’avenir nous dira si cette pensée est fondée scientifiquement.  

« Aucun lien précis n’a été établi entre la consommation de gluten et les douleurs articulaires », précise Mme. Chassé. Elle recommande cependant aux personnes souffrant de douleurs articulaires de diminuer leur consommation d’aliments à gluten, sans toutefois les proscrire de son régime alimentaire, puisqu’il s’agit d’aliments qui favorise l’inflammation. À titre compensatoire, ces personnes devraient augmenter leur consommation en Oméga-3 et en antioxydant. Le maintien d'un bon équilibre nutritionnel est essentiel! 

Voici ce qui pourrait vous aider... 

Les aliments à éviter 

L’inflammation est un ensemble de réactions générées par l’organisme en réponse à une agression subie.  Elle affecte la plupart des organes du corps et peut provoquer des douleurs articulaires. Caroline Chassé recommande entre autres à ses patients la diminution de leur consommation des produits laitiers, de la charcuterie, de la friture, ainsi que du sel. 

Les aliments à privilégier 

Heureusement, plusieurs aliments peuvent combattre l’inflammation. Les aliments riches en oméga-3 , ainsi qu’en antioxydant sont à privilégier. Une multitude d’aliments regorgent d’antioxydant : mangue, fraise, poivron et même le poireau, pour ne nommer que ceux-ci. Garnissez votre assiette de poissons et de noix pour augmenter votre consommation d’Oméga-3. 

saumon-omega-3-articulation-inflammation-gluten

noix-arachides-gluten-omega-3-inflammation-articulation

Bien que l’alimentation joue un rôle dans la diminution des douleurs articulaires, c’est l’adoption de saines habitudes de vie qui permettra  l’amélioration de votre état de santé à long terme . Manger sainement, faire de l’exercice et s’hydrater sont des incontournables afin de diminuer ce type de douleurs. Si les douleurs persistent, des examens plus approfondis sont possibles.