L’arthrose du genou en cinq questions

Janvier 2020

Les raisons pour lesquelles un genou fait mal peuvent être multiples et la pathologie des douleurs du genou, elle, souvent complexe. Comment savoir si on souffre d’arthrose? Pour vous aider à mieux comprendre ce qu’est l’arthrose du genou, notre orthésiste, Mélanie Gauvin, prend le temps de répondre aux cinq questions qu’on lui pose le plus souvent.

1. Qu’est-ce que l’arthrose du genou?

L’arthrose est l’une des causes les plus fréquentes de maux de genoux chez les personnes âgées de plus de 50 ans. Concrètement, on la décrit comme étant l’usure et la déformation progressive de l’articulation du genou avec une atteinte des ménisques. L’arthrose du genou peut être faible et provoquer quelques douleurs occasionnelles, ou sévères et causer des douleurs plus fréquentes et importantes. Lorsqu’elle est sévère, le cartilage qui recouvre les extrémités osseuses du fémur et du tibia peut avoir complètement disparu, faisant en sorte que les deux os puissent aller jusqu’à se toucher.

« L’arthrose du genou peut être causée par de nombreuses choses. Elle peut être liée à une blessure ayant occasionné une torsion du genou ou une déchirure au niveau des ligaments ou du ménisque du genou, ce qui peut causer de l’arthrose prématurément dans l’articulation. Le surpoids est aussi l’un des facteurs. L’arthrose peut également être causée par l’alignement des jambes, qu’on appelle la jambe en varus, lorsqu’il s’agit d’une jambe légèrement courbée. Dans le dernier cas, il se peut que cela soit génétique. »

 

2. Comment savoir si notre douleur au genou est de l’arthrose?

Même si cette souffrance du genou est très commune, elle n’est pas pour autant facile à déceler. Celles et ceux qui tentent de s’improviser spécialistes du genou en posant un diagnostic à partir d’un âge, d’un poids ou encore d’une forme de genou n’ont pas toujours la bonne réponse.

« Bien qu’on puisse identifier quelques symptômes à l’oeil nu, comme la courbe de la jambe ou le fait que deux jambes se touchent, la meilleure façon de savoir si on souffre d’arthrose du genou est d’effectuer une radiographie qui pourra nous indiquer s’il y a un pincement entre les deux condyles et si c’est le cas, à quel degré, ou encore s’il y a de l’eau dans le genou », explique Mélanie.     

3. Comment éviter de développer l’arthrose du genou?

Il n’existe pas de recette miracle pour s’assurer de ne jamais développer l’arthrose du genou. Toutefois, comme tout ce qui concerne l’état de santé globale d’une personne, le maintien d’un poids santé contribue à diminuer le risque de développement de problèmes de genoux comme l’arthrose. Une bonne alimentation combinée à des séances d’exercice régulières est la meilleure façon de renforcer ses muscles pour qu’ils protègent  et supportent les articulations.

4. Comment traiter l’arthrose du genou?

Les façons de traiter l’arthrose du genou sont multiples, mais la première recommandation que donnent la plupart des spécialistes à leurs clients est d’essayer de perdre du poids. Même s’il est parfois décourageant de se faire dire cela et qu’il n’est pas simple de perdre du poids, encore moins lorsque notre genou nous fait mal, la perte de poids a des effets positifs directs sur les maux de genoux.

« La pression que l’on exerce sur un genou est quatre fois plus importante que le poids. C’est donc dire qu’en perdant 5 lb, on libère notre genou d’une pression de 20 lb, une pression assez importante pour soulager nos douleurs. » 

Autrement, les façons de soulager un genou qui souffre d’arthrose incluent la prise d’anti-inflammatoire, l’injection de cortisone, la lubrification artificielle du genou par injection, et plusieurs autres. Chez Équilibre, les orthèses de distraction-rotation fabriquées sur mesure et exclusives à Équilibre, qui permettent de recréer l’espace entre les deux condyles pour éviter la friction entre les deux os à la marche, et nos orthèses plantaires sont les solutions proposées. 

« Avec l’orthèse de genou, on obtient facilement de 75 % à 80 % d’amélioration lorsque l’arthrose est d’un stade de 1 à 3. Chez les stades 4, la chirurgie est souvent nécessaire. Dans ces cas-là, les orthopédistes vont souvent prescrire l’orthèse de genou en attendant la chirurgie pour aider à améliorer les activités du quotidien comme monter et descendre les escaliers, par exemple. » (source interne)

5. Quels sports peut-on pratiquer lorsqu’on souffre d’arthrose du genou?

L’exercice est l’un des plus grands alliés de la mobilité articulaire. Une personne qui souffre d’arthrose peut continuer à pratiquer des sports, bien qu’il soit recommandé d’éviter les sports qui ont un impact au niveau du genou. 

« Les personnes atteintes d’arthrose du genou peuvent quand même continuer à faire du sport! On va toutefois leur recommander d’éviter les sports stop-and-go et ceux qui nécessitent de nombreux transferts de poids et dont les mouvements sont brusques pour la jambe comme la course, le tennis et le badminton.» 

Parmi les sports recommandés figurent le vélo, la natation et la marche. Les amoureux de la saison hivernale peuvent même s’adonner à leurs sports de glisse préférés, tant qu’ils le font avec vigilance, comme en choisissant la piste de ski familiale plutôt que le sous-bois ou la piste double losange. Quoi qu’il en soit, les spécialistes sont unanimes: s’abstenir de s’adonner à l’activité physique pourrait avoir des effets néfastes sur un genou qui souffre d’arthrose.  

Vous avez mal à un genou? N’attendez pas et prenez rendez-vous sans frais avec l’un de nos spécialistes. 

----------

MÉLANIE GAUVIN


Mélanie est orthésiste et coordonnatrice des opérations au Centre du genou Équilibre au Complexe Synase, à Québec. Elle occupe ses journées principalement de deux façons: elle gère l’équipe des orthésistes et elle rencontre les patients dont le problème de genou a été confirmé au préalable avec un médecin. Des questions sur les genoux, elle s’en fait poser tous les jours. Tant mieux si elle peut prendre les devants et répondre à celles-ci avant même qu’elles lui soient posées!