Trouver une clinique Prendre rendez-vous
Les signes d’apnée du sommeil à observer chez votre partenaire

Santé et bien-être

Les signes d’apnée du sommeil à observer chez votre partenaire

02 février 2024

Saviez-vous que, selon l’Association pulmonaire du Québec, 80% des gens souffrant d’apnée du sommeil ne sont pas diagnostiqués? Cette haute proportion s’explique par le manque de connaissance des signes associés à ce trouble, mais également par la difficulté à reconnaître soi-même certains des symptômes. Cet article pourra vous servir d’outil afin d’analyser si votre partenaire est susceptible de faire de l’apnée du sommeil.


Les signes observables d’apnée du sommeil



1. Des ronflements bruyants


Votre partenaire vous a-t-il déjà réveillé par ses ronflements bruyants? Si oui, il s’agit peut-être d’un signe d’apnée du sommeil. Ces ronflements inconsistants et entrecoupés de pauses surviennent en raison de l'obstruction des voies respiratoires. Toutefois, il est possible d’être un ronfleur sans faire d’apnée du sommeil ou de souffrir d’apnée du sommeil sans nécessairement ronfler.


2. Des arrêts respiratoires durant le sommeil


L’apnée du sommeil est caractérisée par des arrêts respiratoires. Ceux-ci provoquent un éveil, souvent inconscient, du patient. Le partenaire est souvent celui qui constate en premier ces pauses respiratoires. Vous pourrez remarquer que votre conjoint.e semble s'étouffer ou suffoquer pendant la nuit. Si vous observez ce symptôme, il est important de rapidement traiter l'apnée du sommeil pour éviter les conséquences à long terme de ce trouble.


3. Un sommeil agité


Ces arrêts respiratoires sont la source d’un sommeil agité. Que ce soit par des sursauts, des mouvements brusques non contrôlés ou des sueurs nocturnes, l’apnée du sommeil met le corps à rude épreuve. Effectivement, ces arrêts respiratoires répétitifs sont nocifs pour le bon fonctionnement du cœur. Ces symptômes turbulents reflètent le travail actif du corps durant une période normalement inactive.


4. Des réveils fréquents


Comme mentionné, ces arrêts amènent des micro-réveils inconscients perturbant le cycle de sommeil. Cependant, ces évènements respiratoires répétés amènent parfois à un éveil conscient. Ainsi, si vous remarquez que votre partenaire se lève durant la nuit ou ne réussit pas à se rendormir, il peut s'agir d’un signe d’apnée du sommeil.


5. Une irritabilité ou un changement d’humeur


Un sommeil non réparateur influence énormément l’humeur quotidienne. Si vous remarquez des changements d’humeurs fréquents chez votre conjoint.e, il est important d’analyser si celui-ci a un sommeil de bonne qualité. Sans cela, de l’anxiété ou une période de déprime pourraient se développer.


6. Une diminution de la libido et une impuissance sexuelle


La fatigue intense peut impacter les désirs sexuels. L’apnée du sommeil peut entraîner une diminution de testostérone, ce qui influencera les fonctions sexuelles. Ce symptôme, plus facilement identifiable chez les hommes, se traite lors de l’usage d’un CPAP pour l’apnée du sommeil.


7. Une somnolence et des endormissements durant la journée


Finalement, vous pourrez constater que votre partenaire, malgré une longue nuit de sommeil, est encore fatigué au réveil et facilement épuisé durant la journée. Puisque le corps ne réussit jamais à atteindre une quantité de sommeil profond suffisante, les gens souffrant d’apnée du sommeil ne se retrouvent jamais complètement reposés.

Les autres signes d’apnée du sommeil

Si vous ou votre partenaire remarquez certains de ces signes, il est nécessaire de prendre rendez-vous avec nos inhalothérapeutes afin d’établir un diagnostic et de traiter le trouble d’apnée du sommeil. Il existe également d’autres signes d’apnée du sommeil que votre partenaire pourra constater durant sa journée :

  • Des maux de tête;

  • Une baisse de concentration;

  • Des pertes de mémoire;

  • La baisse du niveau d’énergie;

  • Une somnolence excessive.


D’ailleurs, certaines personnes sont plus susceptibles de faire de l’apnée du sommeil. Par exemple, les hommes en haut de 50 ans sont beaucoup plus à risque que le restant de la population. Répondez à ce questionnaire afin de déterminer si vous êtes à risque de souffrir de ce trouble.

Articles similaires

La saison froide, soulager vos douleurs articulaires

Santé et bien-être

La saison froide, soulager vos douleurs articulaires

Vous avez l'impression que vos douleurs articulaires sont plus intenses lorsque les températures ont chuté? Il y a une explication!

4 exercices de renforcement pour les hanches

Santé et bien-être

4 exercices de renforcement pour les hanches

Les hanches jouent un rôle clé sur le système musculo-squelettique. Une mauvaise mobilité des hanches pourrait être la source de douleurs.

Différencier la fatigue physique et mentale

Santé et bien-être

Différencier la fatigue physique et mentale

Il s’avère pertinent de bien comprendre la différence entre la fatigue physique et mentale afin d’opter pour le traitement adéquat.

Rendez-vous