Trouver une clinique Prendre rendez-vous
Arthrose du genou: Équilibre dévoile la nouvelle OdrA

Produits et services

Arthrose du genou: Équilibre dévoile la nouvelle OdrA

03 décembre 2020

Équilibre dévoile sa nouvelle version de l’OdrAMD, une orthèse brevetée et conçue pour améliorer la qualité de vie des personnes qui souffrent d’arthrose du genou en réduisant leur douleur. On en a profité pour parler de celle-ci avec Louis Desrosiers, vice-président Recherche et développement chez Équilibre.

Son nom est un acronyme pour dire « orthèse de distraction et rotation pour l’arthrose du genou » et, comme celui-ci l’indique, elle permet aux personnes souffrant d’arthrose du genou de pouvoir poursuivre leurs activités quotidiennes loin de la douleur. Après près d’un an de travail, Équilibre est fière de dévoiler cette nouvelle version de son orthèse du genou qui s’appuie sur le principe de distraction et de rotation, un principe unique en orthopédie. Comme ses versions précédentes, l’OdrAMD permet aux patients qui la portent de retrouver des mouvements naturels tout en diminuant la pression sur les zones douloureuses de leur genou. Cette fois-ci, c’est en étant plus belle et plus compacte qu’elle parvient à le faire.

Une nouvelle orthèse qui répond aux besoins des patients Équilibre
Comme tous les nouveaux produits introduits sur le marché par Équilibre, l’avis des patients y est pour beaucoup. Bien avant de se lancer dans le prototypage, l’équipe de recherche et développement consulte les orthésistes et les médecins, qui eux, travaillent directement avec ceux-ci. Avec leur aide, l’équipe évalue les questionnements et les commentaires des patients dans le but de comprendre si un ajustement du produit peut améliorer l’efficacité de l’appareil.


La différence Équilibre
La toute première version de l’OdrAMD a vu le jour en 2012. Depuis, plus de 4 000 patients ont adopté cette orthèse qu’ils portent en moyenne huit heures par jour. Huit ans plus tard, cette nouvelle génération voit le jour dans le but de plaire davantage à tous les patients qui la portent, entre autres en raison de son nouvel esthétisme, mais surtout, parce qu’elle est maintenant plus compacte et fonctionnelle.

« Même si d’autres orthèses disponibles sur le marché fonctionnent relativement bien, le fait qu’elles ne soient pas aussi confortables que l’OdrAMD pousse les personnes qui les portent à le faire moins longtemps et donc, à réduire leur efficacité. Le mécanisme de distraction et rotation, unique à l’OdrAMD contribue grandement à son confort accru. »


En réévaluant son esthétisme dans le but de la rajeunir, Équilibre avait un objectif bien précis en tête.

Mais lequel?

Au-delà des objectifs liés à la fonction du produit directement, Louis précise que si son équipe et lui souhaitaient lui faire une cure de rajeunissement, c’est tout simplement parce qu’ils souhaitent que les patients la portent davantage parce qu’ils la trouvent plus belle, plus confortable, plus simple et plus petite. Concrètement, comme il s’agit d’un moyen mécanique de régler un problème de nature qui est lui aussi est mécanique, plus on la porte, plus celle-ci fait son travail de manière efficiente.

En arrondissant les formes de l’orthèse et en enlevant les angles vifs et les aspérités, elle devient aujourd’hui très facile à glisser sous le vêtement. L’orthèse pour le genou serait-elle le nouvel accessoire à la mode? Peut-être pas, mais avec cette nouvelle version de l’OdrAMD, il n’y a plus de raison de ne pas envisager son utilisation. En la modernisant et en la rendant plus compacte, confortable et facile à porter, l’équipe Équilibre est convaincue que les patients la porteront plus longtemps ce qui lui permettra d’être encore plus efficace.

Vous souffrez d’arthrose du genou? Prenez un rendez-vous sans frais avec l’un de nos professionnels et trouvez la solution qu’il vous faut pour poursuivre les activités que vous aimez faire.

----------

LOUIS DESROSIERS

Louis a eu son premier contact avec le milieu de la santé alors qu’il étudiait les prothèses de genou dans le cadre de sa maîtrise. Ingénieur en matériaux de formation, il est vice-président Recherche et développement chez Équilibre depuis maintenant dix ans. Avec l’aide de partenaires externes, centres de recherches et professionnels de la santé, Louis et son équipe développent des appareils orthopédiques et des technologies qui sont utilisées par les orthésistes. Ensemble, ils réalisent également des études cliniques dans le but de faire la démonstration que les approches utilisées et les produits développés ont un réel impact sur la santé des patients.


Rendez-vous