Apnée du sommeil

Lexique Équilibre : Apnée du sommeil

Septembre 2020

Lorsqu’on se met à lire sur l’apnée du sommeil ou que l’on consulte un spécialiste pour la première fois, il n’est pas rare qu’on découvre des mots ou des expressions dont on ignorait l’existence. À travers ce lexique de l’apnée du sommeil, on démystifie les cinq termes les plus utilisés par notre équipe.

 

Apnée obstructive du sommeil (AOS)
L’apnée obstructive du sommeil est une obstruction complète ou partielle des voies respiratoires. Elle se caractérise par la présence d'événements respiratoires répétés, comme des hypopnées. Durant ces épisodes, on observe souvent une baisse du taux d’oxygène dans le sang suivi d’un micro-éveil (habituellement inconscient) du patient. Pendant ces micro-éveils, on note souvent une accélération de la fréquence cardiaque et une augmentation de la tension artérielle. Entre les épisodes, la respiration est considérée comme normale. Il s’agit de la forme d’apnée du sommeil la plus répandue.

Appareil bi-niveau
aussi appelé appareil BiPAP (bilevel positive airway pressure)

Il s’agit d’un type d’appareil servant à traiter des cas d’apnée du sommeil plus complexes. En plus de maintenir les voies aériennes du patient ouvertes, celui-ci vient assister légèrement sa respiration en poussant une pression inspiratoire et expiratoire tout en ajustant la fréquence respiratoire de réserve.

Plus simplement, cet appareil apporte deux niveaux de pression lors de l’inspiration et de l’expiration, contrairement à l’appareil à pression positive continue qui lui, comme son nom l’indique, ne fait qu’émettre une pression continue (voir description ici-bas). 

 

Appareil à pression positive continue (PPC)
aussi appelé appareil CPAP (continuous positive airway pressure)


Comme son nom l’indique, il s’agit d’un type d’appareil qui traite l’apnée du sommeil à l’aide d’une pression positive continue. Concrètement, cet appareil, en maintenant les voies aériennes ouvertes et en émettant une pression d’air en tout temps, vient stabiliser la respiration du patient pendant son sommeil.

Il existe deux types d’appareils CPAP. Le premier, dont la pression est automatique, s’ajuste pendant la nuit à l’intérieur d’un barème de pressions et donne la pression minimale pour le traitement le plus optimal possible. Le second, dont la pression est fixe, fonctionne avec une pression qui est prédéterminée. Le patient est donc traité à l’aide de la même pression toute la nuit.

Essai thérapeutique
L’essai thérapeutique est l’expression employée pour désigner l’essai d’un appareil respiratoire. Chez Équilibre, le patient peut louer un appareil qu’il apporte à la maison. Pendant cet essai thérapeutique, celui-ci est invité à essayer différents types de masques afin de trouver celui qui lui convient. C’est également grâce à cet essai que notre équipe est en mesure de déterminer la pression idéale de traitement pour lui.

 

Titration
Ce terme utilisé dans le jargon médical désigne le test effectué pour déterminer la pression dont un patient a besoin.


Vous souhaitez en apprendre davantage? Consultez notre page dédiée à l’apnée du sommeil.