Équilibre ouvre un nouveau Centre du genou à Saint-Jean-sur-Richelieu

Pas moins de six ans après l’ouverture de son tout premier Centre du genou à Laval, Équilibre ouvre un nouveau Centre du genou à Saint-Jean-sur-Richelieu dans le but de répondre à la demande grandissante envers son service intégré. On en a profité pour discuter de l’approche de prise en charge préconisée par les Centres du genou avec Louis Desrosiers, vice-président Recherche et développement chez Équilibre.

 

Depuis 2014, Équilibre réunit, par le biais des Centres du genou, plusieurs expertises complémentaires sous un même toit dans le but de faciliter la communication et l'interaction entre les intervenants, mais surtout, de permettre aux patients de trouver rapidement des solutions optimales à leur mal de genou. Ces centres, dont la réussite a beaucoup à voir avec l’approche de prise en charge qu’ils intègrent parfaitement, n’accueillent que des patients vivants avec des problématiques chroniques liées au genou. Après plusieurs mois de travail, c’est dans la Clinique d'orthopédie du Haut-Richelieu que le Centre du genou de Saint-Jean-sur-Richelieu ouvre dans le but de mieux desservir la clientèle qui habite la Rive-Sud de Montréal. 

 

« L’emplacement de notre nouveau Centre du genou est idéal : le service qu’on offre est complémentaire à celui des orthopédistes. » 

 

Soulager les problèmes de genou, un travail d’équipe


Il n’est pas rare que les patients qui cognent à la porte d’Équilibre aient tenté par tous les moyens de trouver une solution à leur mal de genou. Référés par leur médecin de famille, ceux-ci se rendent dans un Centre du genou pour avoir accès à plusieurs experts du même coup, ce qui facilite la communication entre le patient et les différents spécialistes.

C’est suivant cette idée qu’Équilibre a créé le concept de Centre du genou qui rassemble des équipes interdisciplinaires dont des médecins spécialisés en musculo-squelettique, des médecins spécialistes, des orthésistes, des physiothérapeutes et des kinésiologues. Ce concept, combiné à des technologies à la fine pointe, permet à l’équipe Équilibre de poser des diagnostics plus précis et plus près des besoins du patient. Il permet la prise en charge complète de celui-ci et se base sur une analyse de ses besoins particuliers et le développement d’un plan de traitement par plusieurs experts qui travaillent main dans la main. 

 

« Les problématiques de genou sont multifactorielles et ne devraient pas être évaluées par un seul clinicien, mais bien par un ensemble de spécialistes. » 

 

Une approche centrée sur le patient

« La prise en charge multidisciplinaire implique que les professionnels doivent développer une grande complémentarité et flexibilité comparé aux approches traditionnelles. »

C’est la science qui le dit : cette approche de prise en charge multidisciplinaire est reconnue comme étant la meilleure façon de le traiter. Louis mentionne d’ailleurs que les objectifs du patient ainsi que sa volonté à mettre du temps dans son plan de traitement sont deux notions desquelles les spécialistes ne pourraient pas se passer lorsque vient le temps de développer ce dernier.  

 

« Un patient qui souhaite pouvoir faire son épicerie sans trop avoir mal au genou ne nécessite pas le même traitement que celui qui souhaite monter le mont Kilimandjaro et cela, c’est important de le prendre en compte. » 

 

À la fine pointe de la technologie

Équilibre utilise la genougraphie KneeKG, une technologie québécoise qui permet d’identifier les facteurs de risque biomécaniques que Louis décrit comme étant l’électrocardiogramme du genou. Grâce à celle-ci, Équilibre peut identifier la source de la douleur du patient avec beaucoup plus de précision. À cela s'ajoutent une radiographie et une évaluation par un médecin spécialisé en musculo-squelettique et, dans certains cas, une consultation auprès d’experts, tels que des orthopédistes ou des physiatres.  

 

Après cette série d’évaluations, le médecin, le clinicien pivot ainsi que le patient s’assoient ensemble pour développer un plan de traitement personnalisé, ce qui vient renforcer l’adhésion du patient. La prise de médicaments, les injections, le port d'appareillages orthopédiques comme les orthèses plantaires ou les orthèses de genou, la physiothérapie et le plan d’exercices sont toutes des solutions qui peuvent faire partie du plan de traitement. Celui-ci doit être suivi rigoureusement pour être pleinement efficace. 

 

Un mal de genou vous embête et vous ne savez pas par où commencer? Apprenez-en plus sur nos trois Centres du genou. 

 

----------

LOUIS DESROSIERS 

Louis a eu son premier contact avec le milieu de la santé alors qu’il étudiait les prothèses de genou dans le cadre de sa maîtrise. Ingénieur en matériaux de formation, il est vice-président Recherche et développement chez Équilibre depuis maintenant dix ans. Avec l’aide de partenaires externes, centres de recherches et professionnels de la santé, Louis et son équipe développent des appareils orthopédiques et des technologies qui sont utilisées par les orthésistes. Ensemble, ils réalisent également des études cliniques dans le but de faire la démonstration que les approches utilisées et les produits développés ont un réel impact sur la santé des patients.