Cet artiste du Cirque a sauvé sa carrière grâce à l’orthèse OdrA

Rodrigue Proteau n’est pas un acteur typique. À la fois danseur et acrobate, il se considère comme un acteur de mouvements. Depuis maintenant 35 ans, l’homme natif de la région de Montréal parcourt le monde avec les productions des plus grands metteurs en scène du Québec.

Avec déjà près d’une vingtaine d’années d’expérience dans le métier - notamment avec la compagnie de Robert Lepage, Ex Machina - Il joindra l’équipe du Cirque du Soleil en 2000 à titre d'entraîneur artistique. Il occupera ce poste pendant quelques mois avant de se faire offrir un rôle dans le spectacle Varekai. Il reviendra à Montréal quelques années plus tard afin de travailler sur d’autres projets et renouera avec la scène du Cirque en 2006 dans la production Love à Las Vegas ou il tiendra le rôle du célèbre Sgt Pepper. C’est 6 ans plus tard qu’il retournera sur la scène de Varekai où il endossera l’un des rôles principaux.

Un métier exigeant

Rodrigue compare son métier à celui d’un joueur de hockey professionnel; extrêmement sportif et exigeant. En plus de ses entraînements en salle, il doit répéter son numéro quotidiennement. Un personnage intense veut aussi dire un entraînement intense qui demande une grande dose de force et d’énergie.

L’homme de 60 ans ne peut s’empêcher de noter l’écart d’âge de presque 35 ans qui le sépare de certains autres artistes de la production. Il nous dit mettre les bouchées doubles en entraînement pour s’assurer de toujours rester au meilleur de sa forme.

undefined

Un monde qui bascule

Malheureusement pour l’artiste, son monde bascule en 2015 alors qu’il se reçoit un diagnostic qui changera sa vie.

Lors d’une représentation de Varekai. Rodrigue effectue un faux mouvement et se blesse à un ligament du genou. Il continuera toutefois de se produire en spectacle pendant 2 mois douloureux qui le mèneront finalement aux portes du docteur. C’est suite à cette visite qu’il recevra un diagnostic d’arthrose au genou.

Pour l’artiste de performance, cette nouvelle est dévastatrice. Il considère se faire opérer au ménisque, une intervention délicate et risquée qui pourrait possiblement engendrer plus de problèmes. C’est sous les conseils de son médecin qu’il optera plutôt de consulter les orthésistes de chez Équilibre dans le but de tester l’OdrA, une orthèse de distraction et rotation pour les patients souffrant d’arthrose. Une solution mécanique à un problème mécanique.

L’Odra, une orthèse qui sauve sa carrière

Dès les premiers instants où Rodrigue enfile l’OdrA il est ébahi par la facilité et l’aisance avec laquelle il peut se déplacer, et ce sans aucune douleur. Il pourra enfin reprendre le fil de sa carrière.

C’est peu de temps après et suite à une batterie de tests physiques qu’il reprendra son rôle dans le spectacle de Varekai.

 

“Pour moi, c’est fantastique de pouvoir porter cette orthèse. Elle m’a permis de continuer à travailler.”

 

Après 15 ans de tournée, le spectacle Varekai tire à sa fin et Rodrigue s’estime chanceux d’avoir pu vivre cette expérience jusqu’au bout grâce à son orthèse.

Son orthésiste, Nancy Trempe, nous confie aussi avoir retiré beaucoup de fierté face à l’expérience:

 

“C'est très valorisant en tant orthésiste de voir à quel point on peut améliorer la qualité de vie d'une personne aussi active que M.Proteau!”

 

Rodrigue ne sait pas encore ce que l’avenir lui réserve, mais une chose est sûre, c’est qu’il a encore beaucoup de belles années actives devant lui.


***

Équilibre vous présente Nancy Trempe

Nancy est passionnée par son travail. La preuve? L’orthésiste entame maintenant sa 26e année au sein de l’équipe Équilibre. Le domaine médical la passionne depuis toute jeune. C’est toutefois le côté manuel requis dans la confection d’orthèse qui la dirige vers le métier d’orthésiste. Ce qu’elle préfère le plus de son travail ? Améliorer la qualité de vie chez les personnes aux prises avec un handicap ou une incapacité physique.